Tout savoir sur la supergéante rouge

À la fin de l’année 2019, la lumière de l’étoile rouge qu’on appelle Bételgeuse n’a pas cessé de diminuer. Les scientifiques essayent encore d’en savoir plus sur ce phénomène un peu inhabituel. D’innombrables théories ont été proposées par les professionnels pour résoudre ce mystère. Cependant, depuis quelque temps, plus précisément depuis février 2020, l’éclat de Bételgeuse repart à hausse.  

Qui est Bételgeuse ?

Pour commencer, il est important d’en savoir plus sur cette étoile géante.  Sachez donc que Bételgeuse est une étoile variante de type supergéante rouge. Elle est située en haut à gauche de la belle constellation d’Orion. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’appelle « l’épaule d’Orion ». Cette étoile rougeâtre dispose d’un grand nombre d’appellations. Certains l’appellent « Bételgeuse », d’autres « l’aisselle du géant », « l’épaule d’Orion » ou encore « la supergéante rouge ». 

Bételgeuse fait partie des 10 étoiles les plus brillantes de la galaxie. Bien entendu, elle se différencie des autres étoiles du fait de sa taille gigantesque. Sachez que si on la met au centre du système solaire, la surface de l’épaule d’Orion peut atteindre au-delà de l’orbite de Jupiter. La supergéante rouge mérite bien son nom, car elle est presque 1000 fois plus grosse que le soleil. Pendant les nuits d’hiver, elle est tout à fait visible à l’œil nu. D’ailleurs, Bételgeuse n’est pas si difficile à trouver. Vous pouvez facilement la connaître grâce à sa couleur orange. Avec cette luminosité impressionnante, l’aisselle du géant « était » considérée comme la deuxième étoile la plus éclatante après Rigel (le pied droit d’Orion). En effet, son éclat avait diminué de manière surprenante depuis fin 2019. Les scientifiques ont constaté une baisse d’éclat d’environs de 35 %. Elle a même rejoint la place de Bellatrix, la troisième étoile la plus brillante de la galaxie. En deux mois, Bételgeuse est passée de huitième étoile la plus brillante du ciel nocturne à la 23e place des étoiles les plus brillantes.

Ce phénomène est même visible à l’œil nu. Et d’ailleurs, c’était du jamais vu depuis au moins 150 ans. Mais, rassurez-vous, depuis quelque temps, la supergéante regagne petit à petit son éclat. Nous allons comprendre cette variation.

Pourquoi cette augmentation surprenante ?

Pour les amateurs et les professionnels, ce phénomène est tout à fait naturel. En effet, Bételgeuse est une étoile variable. La variation de son éclat n’est donc pas une surprise.   D’ailleurs, c’est une des étoiles pulsantes de la galaxie. C’est donc pour cette raison qu’elle change toujours de volume de manière périodique. D’après les études des astronomes, la luminosité de l’épaule d’Orion évolue au fil du temps. Cette luminosité varie donc de manière semi-régulière selon trois périodes différentes : tous les 425 jours, tous les 100 à 180 jours, et tous les 5,9 ans. C’est la raison de ses sautes d’humeur.

D’après certaines théories, peut être qu’on est sur le point d’assister à une explosion en supernova. C’est un phénomène qui marque la dernière phase de vie d’une étoile. Âgée de plus de 9 millions d’années, l’épaule d’Orion peut être en fin de vie. Cependant, cette théorie n’est pas encore confirmée. Tout ce qu’on sait, c’est qu’en ce moment Bételgeuse reprend sa renaissance.